Addiction au sucre : comment arrêter le sucre ?

Être trop friand de sucre peut être dangereux. En effet, cela peut influencer la santé physique, mais également sur le bien-être moral. D’ailleurs, selon certains diététiciens, le sucre peut agir telle une drogue sur une personne. Aussi, comment se sevrer efficacement ? Plusieurs solutions existent afin de stopper cette addiction.

Diminuer progressivement ses apports en sucre simple

Manger des biscuits, des pâtisseries et boire des sodas sont très courants chez certains individus. Pourtant, à force de se nourrir de ces mets sucrés, cet attrait peut provoquer des maladies. Effectivement, nombreuses sont les conséquences de cette dépendance au sucre, notamment la dépression, l’obésité, les problèmes de peau, le diabète, les caries dentaires ainsi que le déséquilibre de la flore intestinale. Mais comment arrêter le sucre ? En fait, la première chose à faire, c’est de mieux comprendre ce qu’est le sucre. Plus concrètement, quand une personne consomme des sucres dits « simples », son taux de glycémie (sucre dans le sang) se met à augmenter. Pour y faire face, le corps va libérer une hormone nommée « insuline » pour la réduire. De ce fait, il est important de bien identifier les aliments ayant un fort taux glycémique et les diminuer voire les éliminer de son régime alimentaire.

Bien entendu, ne plus consommer de sucre spontanément est difficile et peut causer des troubles plus graves. Il est donc nécessaire de mesurer sa consommation en sucre simple durant une journée ou une semaine et d’essayer de le régler petit à petit. Cela dit, pour ceux qui ont l’habitude de manger beaucoup d’aliments sucrés dans une journée doit penser à réduire leur apport à une prise par jour et ainsi de suite.

Pratiquer des activités physiques et s’hydrater correctement

Faire du sport est bénéfique pour le corps et pour l’esprit. D’après les experts, faire 30 minutes de marche (au moins) par jour aide à réguler la circulation sanguine tout en préservant des maladies cardiaques. Ce cas est aussi valable pour ceux qui désirent arrêter le sucre. Et pour cause, pratiquer des exercices physiques occupe l’esprit et donc, diminue les envies de manger.

Mis à part cela, il est également essentiel de bien se désaltérer. De préférence avec de l’eau pure, sans additif. L’idéal sera de boire au moins un litre et demi d’eau en une journée, et ce, avant, durant et après avoir mangé.

Consulter un spécialiste

Faire appel à un spécialiste est parfois requis lorsque la situation devient insoutenable ou incontrôlable. Un diététicien, par exemple, est un appui à ne pas négliger pour arrêter le sucre. Grâce à ses connaissances et son expérience dans le domaine, il peut découvrir le problème, déterminer les blocages et surtout, établir un programme selon le profil du patient.

De même, un spécialiste peut être un des meilleurs appuis pour ceux/celles qui ont besoin d’un soutien moral. Avec son expertise, la dépendance au sucre ne sera qu’un mauvais souvenir.

Arnica : tout ce qu’elle peut soigner
Pourquoi pratiquer un sport après 50 ans est essentiel…